Le Havre

Situé à l’estuaire de la Seine en Normandie, le Havre est profondément marquée par sa tradition ouvrière et maritime. La ville a été totalement reconstruite après les bombardement de la Seconde Guerre Mondiale. Un fait notable de cette époque est l'installation du gouvernement belge dans la banlieue du Havre. Au cours des siècles, sa vocation maritime internationale s’est adaptée aux différents conflits militaires et à l’évolution industrielle. Deuxième port de France, il est le premier port français pour les conteneurs. Les années 1970 marquent un tournant économique (population en baisse et chômage en hausse). La ville se reconvertit : développement du secteur tertiaire et de nouvelles industries (aéronautique, éoliennes). Elle engage une politique de développement durable. Le Havre devient la deuxième commune la moins polluée et installe de nombreux panneaux solaires. Les espaces verts sont étendus : forêt de Montgeon, parc de Rouelles, jardins du prieuré de Graville et les jardins suspendus. Le Havre reste tourné vers la mer : beaucoup de formations universitaires sont axées sur les activités portuaires, logistiques, industrielles. Les universités offrent de nombreuses filières (management, études politiques, transports etc.) et bénéficient de neuf laboratoires de recherches. L’Ecole nationale supérieure maritime forme des officiers de la Marine Marchande. Les facteurs de croissance de la filière touristique sont nombreux : pavillon bleu, classement au patrimoine mondial de l'UNESCO, label Villes et pays d’art et d’histoire, développement des croisières, politique de valorisation du patrimoine, projet de cité de la mer. La culture et les festivals ne sont pas oubliés : événements du livre jeunesse, des romans policiers, , de l’art des rues, de musique, corso fleuri et surtout fête de la mer. La course maritime entre Le Havre et Bahia (Brésil) est une illustration du passé et du présent.